POURQUOI EXISTE-T-IL DES DÉMAQUILLANTS BIPHASE ?

Formuler un démaquillant, c’est commencer par s’intéresser à la composition du maquillage. Pas toujours très rassurantes, les compositions des fonds de teint et autres mascaras et rouges à lèvres… On y trouve des silicones, de la paraffine, des colorants, des argiles (kaolin) et des cires. Il s’agit majoritairement des composés qui n’aiment pas l’eau. La solution est donc simple : pour bien démaquiller, il faut du gras ! C’est lui qui permet d’éliminer tous ces composants.

Mais s’appliquer de l’huile sur le visage n’est pas très agréable, même si c’est efficace. Les corps gras doivent donc être associés à des ingrédients qui permettent de les rincer (souvent appelés lotion). Dans le cas d’un démaquillant Biphase, l’association est très visible quand on observe le flacon : les corps gras démaquillants sont en haut, et les constituants aqueux (comme l’eau florale de bleuet) qui rincent et apaisent la peau sont en bas.

Pour formuler un démaquillant Biphase bio, le choix des ingrédients peut se tourner vers les huiles végétales (huile d’olive bio, huile d’amande douce bio…) et les associer à des eaux florales apaisantes comme par exemple l’hydrolat de bleuet bio ou l’extrait de jeunes pousses d’orge bio.

Formuler un démaquillant sous forme de Biphase permet d’associer les quantités optimales pour l’efficacité et le confort d’utilisation, et d’avoir deux produits en un. Le Biphase est ainsi différent d’un lait ou d’une solution micellaire car il renferme des quantités bien plus importantes de composés gras qui démaquillent. En plus, il n’assèche pas la peau. Il faut simplement penser à bien l’agiter avant l’utilisation !

Bonjour les Phytoboomers !

Ce blog, c’est tout simplement le RDV des curieux, passionnés par les plantes et la science, convaincus que la nature est notre passé, notre présent et évidemment notre futur.

Je suis Elixia, mascotte officielle des Phytoboomers. Avec vous, je partage et échange sur nos centres d’intérêt communs, sérieux ou un peu décalés ! Bienvenue dans notre communauté… et à vos commentaires ! #natureisfuture

Partager cet article

Commentaires

  1. Je fais ce démaquillant avec de l’huile D’ONAGRE BIO et L’HYDROLAT DE BLEUET BIO.
    Ce démaquillant laisse la peau douce.
    Ma peau ne tire pas et je n’ai pas cette sensation d’avoir la peau irritée, qui chauffe après mettre démaquillé.
    Je le conseil fortement.
    A-M

  2. A-Marie
    23 décembre 2017 à 14 h 58 min

    Je fais ce démaquillant avec de l’huile D’ONAGRE BIO et L’HYDROLAT DE BLEUET BIO.
    Ce démaquillant laisse la peau douce.
    Ma peau ne tire pas et je n’ai pas cette sensation d’avoir la peau irritée, qui chauffe après mettre démaquillé.
    Je le conseil fortement.
    A-M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *