POURQUOI LES PRODUITS COSMETIQUES CONTIENNENT-ILS DES CONSERVATEURS ?

Parmi les ingrédients qui composent un produit cosmétique, les conservateurs sont (avec les parfums) ceux qui focalisent sans doute le plus d’inquiétudes et d’idées reçues, à tort ou à raison.

Qu’est-ce qu’un conservateur ? C’est un composé dont le rôle est de garantir ce que les professionnels appellent la « propreté » du produit, c’est-à-dire l’absence de microbes (bactéries, levures).

Prenons l’exemple d’une crème hydratante : il s’agit « très schématiquement » d’un mélange d’huile, d’eau et d’émulsionnant. Ce mélange constitue un véritable « bouillon de culture » où les microbes et bactéries vont trouver tout le nécessaire pour se nourrir et se multiplier allègrement… La principale source de contamination est l’utilisateur lui-même, qui va contaminer le produit sans le savoir avec sa flore cutanée. Ces microbes peuvent quelquefois être dangereux pour l’homme : vous avez par exemple sans doute déjà entendu parler du staphylocoque doré, qui peut provoquer de graves maladies cutanées.

Ainsi, un produit cosmétique, de par sa nature même, ne peut simplement pas se conserver dans le temps sans la présence d’antimicrobiens. Le saviez-vous ? Le fabricant a l’obligation de prouver que son produit doit rester exempt de contamination dans le temps. C’est la loi !

L’utilisation de conservateurs s’avère malheureusement indispensable afin assurer l’absence dans le temps de contamination microbienne. Rassurez-vous, les fabricants disposent pour cela de conservateurs naturels et « doux » autorisés en cosmétique bio comme des dérivés d’acide acétique (vinaigre). Il existe également des conservateurs d’origine chimique, comme le phénoxyéthanol ou les parabens, qui sont encore privilégiés par certaines marques…

S’il est indispensable d’utiliser un conservateur pour assurer la sécurité d’emploi du produit dans le temps, sa nature même reste un choix qui appartient au fabricant, et certains conservateurs sont pour le moins controversés… C’est à nous Phytoboomers d’être des consom’acteurs : privilégions les conservateurs naturels !

Bonjour les Phytoboomers !

Ce blog, c’est tout simplement le RDV des curieux, passionnés par les plantes et la science, convaincus que la nature est notre passé, notre présent et évidemment notre futur.

Je suis Elixia, mascotte officielle des Phytoboomers. Avec vous, je partage et échange sur nos centres d’intérêt communs, sérieux ou un peu décalés ! Bienvenue dans notre communauté… et à vos commentaires ! #natureisfuture

Partager cet article

Commentaires

  1. Je suis surprise de pouvoir attraper un staphylocoque avec de la crème hydratante.
    Mais je suis contente de l’avoir appris.
    Nous sommes désormés en sécurité puisqu’il y a obilgation de mettre un conservateur.
    Par contre je trouve cela génial que ces conservateurs soit aussi naturels.
    Les fabriquants devraient être plus contrôlés.
    Je pense que les noms des conservateurs naturels le «  »grand publique » »ne les connaît pas.
    Cet article très intéressant.
    Je le fait suivre à des amies.

    1. et oui, il faut se méfier d’un pot de produit cosmétique sans conservateurs adéquats, ou alors d’un pot ouvert depuis trop longtemps et ayant dépassé la date limite d’utilisation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *