L’OLIVIER

 
Fig 5. Olea europaea
 

Les Laboratoires Phytodia utilisent la feuille d’olivier dans Corolea Gel minceur & raffermissant

Où le trouver ?

La culture de l’olivier est essentiellement présente au niveau du bassin méditerranéen et occupe plus de 7 millions d’hectares, le premier producteur au monde étant l’Espagne. En France, sa culture est plus restreinte et fut développée sous l’empire romain. Sa culture se développe également de plus en plus au Texas et en Argentine.

 

Pourquoi utiliser la feuille d’olivier ?

Tout est bon dans l’olivier ! Principalement cultivé pour ses fruits, consommés comme olives de table ou utilisés pour la production d’huile, l’olivier recèle d’autres intérêts. Les Laboratoires Phytodia ont mené depuis 2006 un programme de recherche qui a permis d’identifier de puissants constituants au sein de la feuille d’olivier. Cette ressource, habituellement éliminée par nos producteurs après la taille de l’arbre, fait ainsi l’objet d’une valorisation intelligente.

 

Aviez-vous déjà remarqué que le feuillage de l’olivier est toujours vert ?

Son feuillage n’est pas immortel, mais persistant. Il est soumis à un cycle particulier : chaque année, l’arbre renouvelle 1/3 de ses feuilles. Ainsi, le feuillage de l’olivier est toujours vert !

La feuille d’olivier est allongée et coriace. Elle est facilement reconnaissable car elle s’enroule sur les bords, et sa face supérieure et vert foncé luisant, tandis que sa face inférieure est grisâtre et terne, avec une grosse nervure centrale.

 

Le saviez-vous ?

Dans la Grèce Antique, la feuille d’olivier était sacrée, symbole de la performance et de la vitalité. Ainsi, au cours des Jeux Olympiques, les vainqueurs étaient récompensés par une couronne de feuilles d’olivier (et non de laurier !).  Appelée kotinos, elle était tressée à l’aide d’un rameau prélevé sur l’arbre sacré Altis, poussant sur l’Olympe et planté par Hercule.

 

Plus d’infos